Aller au contenu

genevieve

Brève 66 : CHIAKI : Un retard de langage classique, oui mais … 

Une dame japonaise consulte pour son fils Chiaki, âgé de 6 ans, sur les conseils de la maîtresse [1]car il parle mal. Anamnèse Chiaki est né en France. Sa mère est japonaise et son père tunisien. Il a été nourri au sein. Il a marché à 10 mois. Sa mère lui parlait japonais, mais elle précise qu’en allant à la… Lire la suite »Brève 66 : CHIAKI : Un retard de langage classique, oui mais … 

Brève 65. Berkay : Une prise en charge médiocrement profitable voire échouée : Pourquoi ?

  Madame K. d’origine turque consulte pour son fils Berkay âgé de six ans et demi, qui vient de commencer le CP. C’est le professeur des écoles qui l’envoie. Madame K est née en France. Elle maîtrise le français. Monsieur K, turc. est venu en France pour se marier il y a dix ans. Il parle mal le français. D’après… Lire la suite »Brève 65. Berkay : Une prise en charge médiocrement profitable voire échouée : Pourquoi ?

Brève 64 : Kheira ne mémorise pas les structures du langage. Que tenter ? Une piste possible.

Kheira, 6 ans, d’origine algérienne née en France, est suivie au CMP. Elle est sujette à des terreurs nocturnes, ne veut pas sortir dehors et est instable. Elle présente aussi un retard de langage important en français. Des mots anodins ne sont pas sus et beaucoup d’agrammatismes sont présents dans ses phrases. Elle dit par exemple : « Il a mis sa… Lire la suite »Brève 64 : Kheira ne mémorise pas les structures du langage. Que tenter ? Une piste possible.

Brève 63 : Mylad,3 ans, ne parle pas, ne peut pas quitter sa mère.

J’apercevais cette petite fille, à la sortie de l’école, collée dans les bras de sa maman, pas curieuse de regarder ce qui se passait autour d’elle, le visage peu expressif. Le papa me demande de m’occuper de Mylad qui ne parle pas. (J’ai suivi son frère ainé.) Anamnèse : La naissance n’a pas posé de souci. C’est une enfant qui a… Lire la suite »Brève 63 : Mylad,3 ans, ne parle pas, ne peut pas quitter sa mère.

Brève 62 : Arthur présente-t -il un retard de langage ?

Arthur a 4 ans et 8 mois. Les parents consultent car ils s’inquiètent pour leur garçon qui « parle mal ». La maman cambodgienne a le projet que son fils devienne polyglotte. Anamnèse La grossesse et l’accouchement d’Arthur ont eu lieu en Angleterre. Une césarienne a été faîte car l’enfant se présentait en siège. Puis, il y eut un arrêt de l’allaitement maternel… Lire la suite »Brève 62 : Arthur présente-t -il un retard de langage ?

Brève 61 : Les troubles de langage de Lila proviennent- ils du bilinguisme ?

Le papa de Lila consulte car il s’inquiète pour sa fille de 3 ans et demi. Elle ne fait pas de phrases. Elle parle à tort et à travers. Le médecin scolaire –  qui a vu Lila en consultation –  n’a pas remarqué de troubles de langage. L’ordonnance du médecin indique : troubles du langage pour cause de bilinguisme. Anamnèse Lila… Lire la suite »Brève 61 : Les troubles de langage de Lila proviennent- ils du bilinguisme ?

Brève 60 : Mohammed présente-t-il un problème de bilinguisme ?

Mohammed est un enfant algérien de quatre ans et demi, envoyé par la maîtresse, car il parle mal. Quand je lui demande avec qui il parle telle ou telle langue, il n’est pas repéré. Il joue avec des voitures et voilà un extrait de son langage spontané : « une voiture blanc, un camion rouge et blanc, ils sont travaillés, ils sont… Lire la suite »Brève 60 : Mohammed présente-t-il un problème de bilinguisme ?

Brève 59 : Retard de langage ou retard de langue : quelle différence ?

Faire la différence entre le retard de langage et le retard de langue, c’est faire la différence entre les savoirs langagiers et les savoirs linguistiques. Les savoirs langagiers : ce sont les compétences structurelles qui permettent la symbolisation, la mise en mots. C’est savoir nommer, demander, raconter une histoire. Les savoirs linguistiques : c’est savoir actualiser ces compétences particulières dans une langue… Lire la suite »Brève 59 : Retard de langage ou retard de langue : quelle différence ?

Brève 58 : Questionnaire pour des enfants aux prises avec deux langues.

Ce questionnaire sera passé, avec bienveillance, en respectant les résistances qui peuvent apparaître. Pourquoi ce questionnaire ? Il met en évidence : La place de la langue d’origine dans la tête des parents : l’importance voire la fierté ou au contraire l’abandon de la langue maternelle. La place des langues dans la tête de l’enfant. La rigueur présente ou non dans les pratiques… Lire la suite »Brève 58 : Questionnaire pour des enfants aux prises avec deux langues.

Brève 57 : Un bilan nécessairement enrichi pour les enfants aux prises avec deux langues.

Le bilan enrichi comprendra différents axes. L’analyse du langage oral de l’enfant ou de ses moyens de communication avec autrui. Nous ne reviendrons pas sur le bilan du langage oral de l’enfant qui est « classique ». Articulation, parole, langage. Nous vérifierons que les capacités de communiquer avec autrui sont efficientes. L’analyse des capacités instrumentales à vérifier : capacités cognitives, phonologie, logique, mémoire… Lire la suite »Brève 57 : Un bilan nécessairement enrichi pour les enfants aux prises avec deux langues.