Brève 33

L’enfant ne veut pas lâcher le parent dans la salle d’attente

L’enfant ne veut pas lâcher son parent dans la salle d’attente. Il est souvent sur les genoux du parent et ne veut pas le quitter.

S’agit-il d’une difficulté « dépassable par l’enfant » ? Nous n’en savons rien.

Je propose alors au parent d’accompagner l’enfant dans le couloir jusqu’à la porte du bureau. Généralement ils se donnent la main. 

Le deuxième moment, le plus important se passe alors dans l’embrasure de la porte du bureau.

Parfois, après des hésitations, après des conciliabules entre l’enfant et le parent, ce dernier rentre dans le bureau et accepte la séparation.

Mais parfois l’enfant par ses cris et ses gestes expriment des angoisses de se séparer de son parent malgré sa bienveillance et la mienne.

Je n’insiste pas et propose alors au parent de rentrer lui aussi et lui donne un siège assez éloigné de la table de bureau. Je me permets alors de lui indiquer ce que j’attends de lui : une position neutre en train de lire sur son portable ou de feuilleter des magazines, le plus absent. Je commence alors un travail  avec l’enfant comme si de rien était…

J’observe le comportement de l’enfant : regarde-t- il souvent en direction du parent ? lui parle- t -il ?  Ou l’oublie-t-il un peu ?  La présence du parent peut durer un  nombre certain de séances, si c’est indispensable pour l’enfant mais il arrive toujours un jour où la séparation se fasse

3 commentaires sur “Brève 33”

  1. Bonjour Madame pourquoi ne pas plutôt travailler avec la mère et le père de l enfant après tout l enfant n est il pas l’objet des parents et le fruit de leur trouble et laisser l enfant grandir.

  2. Dans ce cas j inclus le parent dans les activités tout en disant aux deux que dans qq temps le parent, quand l enfant sera prêt, restera dans la salle d attente. Quand l enfant se sentira assez à l aise.
    Mais je ne mets pas le parent au loin.
    Car cette difficulté peut aussi être l objet d un travail, et en tous cas de sa prise en compte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.