Brève 30

Comment faire entrer dans l’échange un enfant TSA ?

Pour faire entrer dans l’échange un enfant TSA, ou un enfant handicapé mental il est parfois nécessaire d’imposer.

Le jeu de la Marchande : un jeu imposé

Je pose une grande règle, sur le bureau, ou une baguette de bois d’environ 80 cm de longueur sur le tapis. Ainsi sont délimités deux espaces : le sien et le mien. J’explique : « ça c’est chez moi » indiquant mon espace de la main, « ça c’est chez toi, indiquant son espace de la main. Et j’ajoute « je n’ai pas le droit de venir chez toi et toi tu n’as pas le droit de venir chez moi ». 

Je lui donne un petit panier en osier, rempli de pions de couleurs, symbolisant des « sous ».

Dans mon espace, j’installe des aliments[1] une tablette de chocolat, un œuf, une bouteille de coca, une tranche de jambon, deux morceaux d’une baguette, une pomme, une tranche de pain de mie.

Positionnée face à lui, je lui donne un aliment en lui disant « tiens », et je dis ensuite « donne-moi un sou ».

Ce jeu peut être un échec complet au départ : l’enfant va se lever, marcher sur la baguette de bois, ne respectant pas les espaces. Il est alors nécessaire de remettre le cadre et d’essayer que l’enfant respecte les espaces de chacun. Il est nécessaire d’insister et d’être opiniâtre pendant le nombre de séances nécessaires.

Au bout d’un certain nombre de séances, une évolution souvent se produit. Quelle évolution ?

Des évolutions gestuelles :

  • L’enfant va prendre l’objet, le poser et ne plus s’y intéresser.
  • Il ne donnera pas de sous, malgré mes sollicitations réitérées « donne-moi un sou ».
  •  Il jouera avec les sous tout seul, les tripotant ou vidant le panier puis le remplissant à nouveau, mais ne s’en servira pas pour construire l’échange avec moi.
  • Mais au bout de quelques séances l’enfant va prendre l’aliment en plastique et jeter un sou, mais pas dans ma direction. Ma réaction sera alors nette de « réprobation « « ah non, tu ne jettes pas, tu dois me le donner »…
  • L’enfant ensuite va me donner un sou, parfois avec un regard, parfois sans regard dans ma direction… Une interaction alors se met en place.
  • Elle coïncide souvent avec des mots dits en écholalie, ou des bribes de mots. Puis vont apparaître des mots spontanés comme ceux de Martin qui entrait dans le bureau en disant « sous sous ».

D’autres jeux pour susciter le langage vont s’en suivre.


[1] Aliments gros en plastique achetés au fil des années dans des magasins de jouets..

1 commentaire pour “Brève 30”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.