Aller au contenu

Geneviève Allier | Blog

Brève 44

  Brève 44. Combien de temps dure une prise en charge ? Problème complexe sur lequel il est judicieux de se pencher. N’a- t – on pas entendu des parents dans notre entourage dire : « Lilou ne veut plus aller en orthophonie mais son professeur des écoles dit qu’il faut qu’elle continue. » En d’autres mots, quelle durée donner à une prise en… Lire la suite »Brève 44

Brève 43

 Le silence pendant les séances d’orthophonie. Un paradoxe ? Voyons dans des exemples. Le silence n’est pas l’ennemi de l’orthophoniste. C’est un Compagnon dont il est familier. Le silence a sa place dès le début d’un bilan. Si l’enfant a du mal à donner son nom ou son prénom : je lui laisse le temps de réfléchir. La prise en charge commencée… Lire la suite »Brève 43

Brève 42

Brève 42 : Le silence, la parole, leurs liens en orthophonie ? Le silence et la parole sont deux mots apparemment antinomiques et pourtant. Avant d’aborder stricto sensu la place du silence dans mes séances d’orthophonie, je développerai dans cette brève quelques propos sur la place du silence dans la parole. Toutes les orthophoniques le savent : la prosodie, c’est-à-dire l’intonation, l’intensité, la… Lire la suite »Brève 42

Brève 41

Des patients adultes « dérangeants » pour l’orthophoniste L’orthophoniste peut être amenée à recevoir des adultes qui présentent un sigmatisme, un bredouillement, une déglutition infantile. Ils ont une volonté très affirmée d’éradiquer, de faire disparaître ce trouble qui les insupporte.    Le trouble a une existence réelle, l’orthophoniste l’entend, le voit. Mais la personnalité du patient ne manque pas d’interroger. Voyons quelques… Lire la suite »Brève 41

Brève 40

Mathilde est-elle « MULTI DYS » ? Quand le langage dit autre chose … Quand Mathilde arrive à mon cabinet, elle est en seconde. Elle fait de l’orthophonie depuis le CP. Elle a fréquenté trois écoles privées avec chaque fois un échec. Je mets volontairement de côté, sur mon bureau, la pile de bilans orthophoniques que l’on m’apporte, sans les lire, pour… Lire la suite »Brève 40

Brève 39

« Je suis DYS …» Quand le diagnostic enferme… « Je suis DYS…» A travers cette affirmation et le ton assuré employé, Marine, 14 ans, se définit face à moi. Elle s’est appropriée cette définition. Cette « qualité » fait partie d’elle, comme « je suis grande », ou « j’ai les cheveux roux ». Peut – elle en bouger ? « Je suis DYS » est un discours répété à chaque… Lire la suite »Brève 39

Brève 38

Un jeu pour créer l’échange avec un enfant : « le coucou caché » : en quoi consiste- t-il ? Que ce soit Piaget ou Freud, tous deux ont mis en évidence l’extrême importance de ce jeu et son rôle dans la construction de l’équilibre psychique de l’enfant. Est-il trop tard pour jouer avec des enfants de plus de 18 mois, à ce jeu ? Pas… Lire la suite »Brève 38

Brève 37

Entendre le pronom personnel « Je » : est-ce toujours le sujet qui parle ? Le pronom « Je » est en grammaire française un pronom personnel sujet. C’est la personne qui s’exprime. L’enfant dans son développement langagier va dire d’abord « Moi » puis « Je » vers 3 ans. il parle en son nom propre. Quand il dit « je veux pas » devant une assiette d’épinards c’est bien lui qui… Lire la suite »Brève 37

Brève 35

C’est la faute de … Il arrive que pendant le bilan, la responsabilité des troubles soit mise sur autrui comme par exemple l’école. Le parent explique : « mon enfant a des troubles de la lecture car au CP, sa maîtresse a été souvent absente, il n’y avait pas toujours de remplaçants. On peut entendre aussi : « il y avait deux niveaux dans… Lire la suite »Brève 35